07 novembre 2007

Les Indiens feront-ils plier le gouvernement de Dubai?

Selon le site de Solidarité Ouvrière, les Indiens de Dubai ont tenu bon et font plier le gouvernement, qui va (?) demander "aux entreprises de construction de revoir les salaires et d’envisager la création d’un salaire minimum."
Dans le pays du libéralisme absolu, total, et ravageur, on a peine à y croire.
J'attends la suite.
Les médias français s'en battent les c... Un peu de sang serait le bienvenu. Un meurtre, une bombe, un truc, quoi, merde, de l'action! Ils sont nuls, les Indiens, ils ont même pas de terroristes!
Info charmante : Jack Lang est à Abu Dhabi. Et que fait-il là-bas?
Il visite le campus de l'Université Paris-Sorbonne d'Abu Dhabi.
Hein? faites-vous. Eh oui, eh oui, on ne sait pas s'ils ont vendu le kit Louvre, mais ils ont casé le kit Sorbonne!
Oui, parce que l'Université d'Orléans Abu Dhabi, ça le fait pas. Mais La Sorbonne Abu Dhabi!
Ils font même de l'Histoire!

Un point demeure obscur : ont-ils déposé un copyright pour La Sorbonne? Non, parce qu'il y a un milliardaire chinois (de grands démocrates par là aussi) qui a copié Maison Laffitte.
J'avais à l'époque trouvé un lien qui disait qu'il avait déposé sa copie, de façon à ce que toute personne qui veuille refaire Maisons Laffitte ne puisse le faire ou lui paie des droits. Mais je dois avouer que c'était peut-être de l'intox car je ne retrouve rien.

Bon, enfin. Pensons aux Indiens de Dubai : ils sont traités comme de la merde, et pas de la merde dubaiote (vous ne savez pas, vous, ce que sont des toilettes d'Arabes riches à Dubai; moi si, je sais, ah,ah, parce que j'ai donné des cours de Français; et encore, ils n'étaient pas très riches; la pièce fait quatre mètres carrés, le sol et les lavabos sont en marbre, la chasse d'eau et les robinets en or ou en plaqué or; le tout d'un goût très fin, délicat, mi-victorien, mi-Louis XIV- Napoléon III, tout ce qui se fait de léger, avec la patine dorée - les Indiens vivent à soixante dans des maisons prévues pour une famille de quatre ou six personnes).
Ils sont dans une situation qui aurait plu aux socialistes du début du XXième siècle : ils fabriquent de leurs mains la richesse de leurs employeurs, et je suis prête à parier qu'entre leur richesse et celle des types dont ils contruisent les biens, il y a un écart nettement supérieur à celui qui existait entre, mettons, un mineur, et le patron de la mine au XXième siècle (je pense à Germinal). Combien de fois supérieur, je ne saurais le dire, et je déteste les affirmations à l'emporte-pièce. Cela dépend d'ailleurs de l'employeur et du propriétaire. Mais je dirais que l'écart doit être au moins du double et doit pouvoir aller jusqu'au décuple (si la richesse mondiale augmente, les écarts entre les extrêmes augmentent donc mécaniquement).
Ils fabriquent le richesse et non seulement ils n'en retirent rien, mais ils peuvent à peine vivre. Voilà le libéralisme exacerbé - ou, non, pas exarcerbé, juste naturel.
Maintenant, les Indiens de Dubai n'ont probablement plus rien à perdre. Comme je voudrais en savoir plus!
L'auteur du Journal de Bridget Jones, a écrit un autre roman, Caus'Célèb, négligeable, mais qui m'a frappé par une de ses pages; vraiment frappé. L'héroîne se retrouve je ne sais comment à collaborer avec une ONG qui vient au secours de Réfugiés africains. L'héroïne, une jeune londonienne aussi engagé politiquement que Bridget Jones (ou moi), se retrouve à sa propre sureprise et sa grande frayeur en Afrique, dans une vallée, avec plein de travailleurs humanitaires, à attendre l'arrivée des réfugiés; elle attend, elle s'ennuie, elle pense à Londres, à son copain, etcet puis les réfugiés arrivent. Et là, l'auteur écrit les quelques phrases que j'ai retenu du livre; en gros, l'héroïne, bien que totalement évaporée, secouée par la vue des ces gens qui arrivent en masse, épuisés, désséchés, désespérés, ayant tout perdu, se dit que le monde entier devrait s'arrêter de vivre ou de respirer devant un tel spectacle; que plus rien ne compte; qu'il faut avertir tout le monde; que l'Angleterre entière, l'Europe entière, le Monde entier doit les aider, les secourir, s'occuper d'eux parce qu'il n'est pas possible d'abandonner ces familles détruites, ces enfants sans parents, ces parents sans enfants; mais tandis que le flot ininterrompu des réfugiés déferle elle réalise que le monde entier, l'Europe entière, l'Angleterre entière est déjà au couant, qu'ils savent, que tout le monde sait, qu'elle-même savait, et que personne ne fait rien.
Ces quelques phrases m'avaient frappées par leur justesse.
Donc, là, par exemple, je vais finir d'écrire mon truc sur les Indiens. Je vais publier, et puis je vais aller manger parce que j'ai faim. Je ne me jetterai pas par la fenêtre; je n'irai pas hurler dans la rue qu'il faut soutenir les Indiens, ou les Birmans (qui sont moins d'actu, hein?Maintenant qu'ils ne se font plus massacrer), ou les Nauruans (qui n'ont eu que ce qu'ils méritent, paresseux incapables de gérer leur fortune!). Vous non plus.
Nous avons raison. Chacun sa merde.

18 commentaires:

Maquettes a dit…

Cette grève est une petite pierre à l'édifice de plus.On en parle ici et sans doutes ailleurs.C'est le regard des pays étrangers qui fera évoluer Dubaï,petit à petit.
Pour la Sorbonne et le Louvre,je me dis qu'un peu d'éducation et de culture à la manière occidentale,c'est un petit pas aussi même si elle ne s'adressera pas à tous.

Pablo a dit…

Ma compagne va de temps en temps, pour des raisons de travail, aux EAU, dont Dubaï - à Qatar aussi. Elle m'avait parlé de tout ça, des immigrés vivant dans ces conditions de pauvreté (des salles de bain aussi, de la climatisation, des manteaux en vison). Des occidentaux qui habitent là-bas. Des palestiniens. Je ne suis pas sûr que tout le monde en Europe sache ; c'est possible que de toute façon on ne veuille pas trop savoir. En tout cas, je sais ; mais j'irai moi aussi manger tout à l'heure, tranquillement ; pendant que j'écoute les infos sur la cinquantaine de morts dans le dernier cayuco arrivé aux Canaries, tiens.

Le prix du baril de pétrole continue d'augmenter. Si l'on a intérêt à parler du "changement climatique" c'est aussi à cause de ça. Il y des enjeux économiques, géostratégiques.

Tu manges à quelle heure, toi ?

antagonisme a dit…

Maquettes : Parfois, je suis d'un optimiste rationnel absolu : l'évolution vers un mieux me semble inévitable, inéluctable.
Parfois, c'est la démence du monde qui l'emporte. La démence, la connerie, le côté kafkaien du monde (je viens de lire l'histoire de Fanny Truchelut et je me demande si les médias ou la justice française sont fous; les jeunes filles voilées me rapellent des souvenirs, à moi, mais cette histoire, c'est de la folie.) Doit-on être positif sur le devenir du monde?

Pablo : A deux heures moins le quart, quand les enfants reviennent. Le grand repart à deux heures et demie.
Dis-donc, elle voyage drôlement, ta femme. C'est marrant que tu me parles de changement climatique.

Maquettes a dit…

positif,je ne sais pas mais optimiste,follement optimiste,pour nozenfants!:o)
Pour Truchelut,je n'y vois rien d'autre qu'un fait divers qui à mal tourné.Il y à eu tant de manipulations ou de récup. de part et d'autre.Il me semble que les médias ont été +mesurés que les sites "citoyens" comme Agoravox.
Boalé,bonap' et @+!

Pablo a dit…

J'ai une grande confusion intellectuelle (bon, intellectuelle, c'est trop prétentieux !, c'est plutôt un petit "cacao mental", comme on dit ici) à propos du changement climatique. Je suis très content quand je vois que ce paradigme peut mener à des habitudes et à des politiques moins agressives contre l'environnement et je salue le prix Nobel décerné à Al Gore comme grand apôtre du climat parce que ça va justement dans cette même direction ; mais j'y trouve des aspects sinon suspects, au moins pas trop clairs (politiquement, mais aussi "scientifiquement" —mot bidon— derrière ce paradigme ; mais bon, je n'y connais pas grand chose, finalement, et donc je préfère en général ne pas trop en parler !).

antagonisme a dit…

D'accord avec toi. Quand on n'a pas d'infos scientifique, et les connaissances pour les comprendre...

clarie a dit…

Muy bien dicho Parisienne! Continues d'écrire!!Ton blog est sympa! :- )

Que de réflexion! Que de sujets!
Interessant le coup de la Sorbonne Export!

Clarie
http://www.francoespagnol.wordpress.com

bee a dit…

EXCELLENT ! Merci d'en parler. Tu blogues depuis Dubai ?
Et puis merci pour ton comment. :o)

antagonisme a dit…

Pas du tout, bee, j'étais à Dubai il y a longtemps.

Fauvette a dit…

Il me semble aussi que les Indiens de Dubaï ne peuvent même pas se tirer des EAU, car on leur prend leur passeport à leur arrivée... Coincés ils sont coincés.

Bon moi je vais boire mon thé vert.

antagonisme a dit…

Tu as raison, Fauvette.

M1 a dit…

Ils pensent que Jack Lang est encore ministre de la culture? les cons!
Pour le kit Louvre, toute la partie médiévale est déjà sur place, y a qu'a faire payer les visiteurs dès l'aéroport! les cons!
Et c'est normal qu'ils fassent de pareilles toilettes avec leur goût de chiotte! Les cons!

antagonisme a dit…

M1, pourriez-vous préciser pourquoi la partie médiévale est déjà sur place à Dubai? certes, je me souviens d'un chateau reconstitué en centre-ville qui avec un peu d'imagination peut ressembler au Louvre médiéval, mais j'ai l'impression que vous pensez à autre chose, et la subtilité de votre humour est passé à travers le filtre épais de mon esprit. Désolée, mais n'omettez pas de m'expliquer, come ça, après, si quelqu'un me redit un truc du même genre je comprendrai.

M1 a dit…

Antagonisme, "vous" pouvez me tutoyer!
Tous les Emirats du Golfe sont des musés du moyen-âge à ciel ouvert, à côté, le musé de Cluny c'est la Silicon Valley! Est-ce que cela répond a ta question :o)

antagonisme a dit…

Mais écoute, pas du tout. Je ne fais pas le rapport entre les Emirats et le Moyen Age, on ne doit pas avoir la même vision. Il se trouve que j'ai fait des études d'histoires, de France. Donc, le Moyen-Age, je liste en vrac : Clovis, Dagobert, maires du Palais, Charles Martel (Poitiers? 732?), Charlemagne, partage de Verdun, Lotharingie, Hugues Capet, Philippe Auguste (mon préféré), Richard Coeur de Lion (idiot), Philippe le Bel (bien aussi, à tuer tout le monde), Agnani, Aliénor, Henri II, sécession des etudiants qui créent la Sorbonne, Baudoin IV de Jérusalem (pour essayer d'aller vers l'Orient), Avicenne, Haroun Al- Rachid. Je fais pas le lien avec les Emirats : 4x4, expats, immeubles en verre ultra moderne, etisalat, maids philippines, écoles françaises, restaurants dans les hotels internationaux, beach club, plages publiques remplies de Russes (de mon temps; maintenant ils se paient peut-être les beach Club), Tupolev (qui s'écrasent dans le désert; de mon point de vue, c'est le but des Tupolev : ils s'écrasaient tout le temps dans le désert; est-ce que ça continue?), Spinney, sauces indiennes, des Anglais et des Belges partout.
Certes, je suis consciente de ce que ma perception des Emirats a de limité et d'occidental. C'est pour cela que je lis des blogs qui m'instruisent. Mais les Emirats et le Moyen -Age, je ne fais pas le lien, sauf s'il faut comprendre que l'état d'esprit des habitants est médiéval, dans une acceptation affaiblie du sens du mot médiéval, que je n'aime pas, car je suis, même modestement, médiéviste, et je n'aime pas que l'on mette le Moyen Age à toutes les sauces.

M1 a dit…

Bon ben on va dire qu'ils sont tout simplement cons, ou rétrogrades :)

antagonisme a dit…

Bon. m1 est moins bavard que moi.

M1 a dit…

:o)