08 mai 2007

Le printemps est là

Il faut que j'arrête de balancer mon ras-le-bol ici. Je vais positiver.
Car le printemps est là ! C'est génial! Les oiseaux font cui-cui! Le soleil brille!
Bon, je ne vais pas dans la campagne parce que j'en ai marre, fini le temps où je trainais tout le monde derrière moi pour des pique-nique, mais je sais que c'est joli tout plein, les coquelicots se battent avec les marguerites, et des fleurs violeetes ou jaunes dans les champs.
Il fut un temps où je faisais des pique-nique, le dimanche, avec des gens, des français, mais maintenant que je ne supporte plus lesFrançais, je suis bien embêtée, je fais plus de pique-nique.
Mais la campagne est jolie quand même.
Je suis positive, là, non?

3 commentaires:

Pablo a dit…

Heureusement vous n'êtes pas allergique au pollen ! (vous parlez de coquelicots et de toutes ces fleurs-là et rien que cela, ça me fait déjà éternuer !). Oui, on dirait que vous êtes contente, là (est-ce parce que le nouvel exil est déjà tout proche) et ça me rassure (pour vous) : mais du coup vos textes sont plus courts ! (et moins troublants, ça c'est sûr —le trouble, pour moi, d'être un inconnu et d'avoir accès en quelque sorte à une partie de votre intimité, souvent racontée de façon si franche, sans ambages... Pour moi, au fond, ce que vous écrivez c'est de la littérature ; mais vous, vous vous racontez, vous racontez des choses de votre vie : vous n'avez pas peur des fois que quelqu'un dont vous parlez ici vous lise, ait accès à cette partie de vos pensées que vous exposez et qui les concernent de si près ? Ce risque que vous courez me trouble aussi).

Sinon, le fait que vous écriviez moins ne me déçoit pas tellement si en échange vous postez ces magnifiques photos !

Pablo a dit…

En recherchant justment un de ces textes qui m'avait le plus troublé lors de sa lecture (et que je n'ai pas encore trouvé), je suis tombé sur un billet intitulé Divers, où vous demandiez le titre d'un film. Je vous y ai laissé une réponse...

antagonisme a dit…

Bien sûr que si j'ai peur qu'on me lise! Vous n'avez pas l'impression que je me cache?