22 janvier 2007

La Chine, future puissance scientifique

Il va me falloir modofier sérieusement mes cours lors des années à venir. La situation va se modifier très vite d'années en années. La Chine prend de la vitesse, à la façon d'un hippopotame, c'est-à-dire lentement, mais elle ne s'arrêtera pas. Selon un article de Courrier International, la Chine a dépassé le Japon dans le domaine des investissements dans la recherche et le développement. Il y a autant d'ingénieurs à Pékin que dans toute l'Europe de l'Ouest, et cela pour ne rien dire de l'Inde...
Et il y en a qui voit le monde musulman comme un danger... Pauvres naïfs! Le monde musulman, c'est l'arbre qui cache la forêt. Les musulmans s'agitent, des dangers peuvent en provenir, mais il n'y a rien de sérieux à craindre de ce côté-là (d'ailleurs, les musulmans s'en prennent souvent à d'autres musulmans). Avec toutes leurs différences (et je suis bien placée pour en parler), ce sont nos frères, à tout le moins nos cousins. Ils ne sont pas trois millions de bosseurs obéissants. Loin de là. L'avenir me paraît bien démoralisant. Adieu, Europe.
Je suis bien contente de mes cours d'arabe. Au moins, j'apprends une langue d'avenir.
Je me demande si mes propos paraissent clairs et cohérents?

2 commentaires:

L'Exilée a dit…

Oui, c'est cohérent.
Et ce blog me plaît.
Je suis aussi une exilée tourmentée.

Merci

libertad a dit…

tres coherent puisque jete lis chaque semaine....