15 novembre 2007

Je les nettoie tous ou seulement ceux qui ont un mauvais gouvernement?



J'ai pris ça sur le site de Mafalda, j'espère que j'ai le droit. Petite pause en attendant la suite de l'histoire.

13 commentaires:

dja a dit…

Qu'est-ce que j'aime Mafalda. Qu'est-ce que je l'aime !
Une perle parmi d'autres, cette "tira".
merci !

antagonisme a dit…

Ah! Bien contente qu'il y en ait d'autres! je lisais Mafalda quand j'étais petite, et je me suis rendue compte qu'elle est "culte" en Espagne.

M1 a dit…

Vivement Mafalda chez Chavez!

Pablo a dit…

J'aime bien Mafalda : je dirais que c'est plutôt un classique, une référence. Quino a écrit et dessiné d'autres choses, aussi géniales ; si tu as l'occasion de lire d'autres albums de lui, profite !

antagonisme a dit…

Tu as raison, mais je commencerai par l'Intégrale de Mafalda, que j'ai loupé il y a sept ans, faute de sous. Cependant, les petits albums sont bien aussi, plus maniables. En plus les enfants pourront le lire. Après je vais lire le reste, tu as raison.

antagonisme a dit…

m1 : Seulement chez Chavez? Elle pourrait aussi aller voir ses copains, non?

dja a dit…

J'ai l'intégrale de Mafalda en portugais depuis au mois 15 ans... Je le connais par coeur. Je m'y replonge régulièrement.
Les histoires avec le globe terrestre sont fantastiques... Il m'en vient une où elle prend la température du globe, sa mère lui demande ce qu'il a et Mafalda répond "um comunismo galopante" (en portugais). Et la mère repart avec la bouche en croissant renversé, comme toujours. :-)))
Et puis si Fidel avait dit qu'il aimait la soupe elle ne serait pas obligée d'en manger dit-elle.
Bref, j'arrête. Je l'aime beaucoup cette bande dessinée !

antagonisme a dit…

non, non, continue moi aussi j'adore Mafalda! Je me demande ce qu'elle dirait aujourd'hui, devant le globe. Je crois que je vais remettre une petite BD dans quelque temps. Je pense à celle où elle dit : Du haut de cette modeste chaise, je lance un appel à la paix mondiale, et où elle en descend en disant : Il semble que ma chaise, l'Onu et le Vatican ait le même pouvoir de persuasion (ou quelque chose comme ça).

antagonisme a dit…

Aient.

dja a dit…

C'est ce qu'elle dit oui !!
Et puis pour faire face à ce monde absurde et qui va si mal, elle va souvent chez le pharmacien.. Une fois elle lui a demandé des bequilles pour l'âme.. des bequilles pour l'âme ! C'est fantastique quand-même.
Le père aussi y va souvent chez le pharmacien, après le questions de sa fille, pour demander du "nervocalm". C'est drôle, c'est drôle..
Bon, j'arrête vraiment parce que je pourrais en faire le sujet d'une table ronde !

Fauvette a dit…

Il y longtemps que je n'ai pas lu Mafalda ! Merci à toi de m'en donner l'envie.

libertad a dit…

dire que 3 ans de suite on nous a servit la même bd en cours d'espagnol. Elle était drôle aussi mais on ne pouvait pas la comprendre vraiment,surtout à 13ans."cuando sea grande, seré interprete" Et elle se voyait entre un représentant des EU et un de l'URSS.Elle traduisait à sa façon leurs insultes. Nous on ne voyaitpas vraiment cce qu'il y avait de drôle.

(merci pour ton commantaire,j'y ai répondu)

ada a dit…

Je crois bien que c'est une rencontre qui ne peut vous être imposée. J'ai adoré Mafalda, déniché par hasard à la bibliothèque, moi qui ne lisait jamais de BD, à 13 ans. Je me demande ce que j'en avais compris à l'époque. Je me souviens parfaitement de ce grand carré où elle parle de Fidel devant sa soupe. Ca fait pourtant un paquet d'années !