11 novembre 2007

Allons z'enfants

Gaz, attaques aériennes, rats, tranchées, Bretons, Sénagalais, galerie des glaces, Dames (chemin des), voie sacrée, boue, poux.

La première guerre mondiale : une guerre totale.
En vous aidant des document et de vos connaissances, vous rédigerez un paragraphe argumenté d'un quinzaine de lignes dans lequel vous expliquerez en quoi la première guerre mondiale était une guerre totale.

Abdelkhader : madame, une guerre totale, c'est comme une guerre mondiale?
Antoine : On peut faire vingt lignes?
Ben : Madame, c'était quand, la première guerre mondiale, déjà?
Chaïma : Est-ce que je peux écrire en rose?
Elodie : Je peux numéroter mes lignes?
Hassène : La première guerre mondiale, c'est celle avec Hitler?
Mohamed : Il faut mettre des dates?
Olivier : L'orthographe compte?
Pascale : La présentation compte?
Sonia : Qu'est-ce que vous entendez exactement par Guerre totale?
Zeineb : On est obligé de faire des phrases?

8 commentaires:

M1 a dit…

Je pense que je vais travailler le sujet! Et j'ai bien envie de lire ce que des élèves peuvent sortir comme conneries vu le niveau de l'écrasante majorité!

Pablo a dit…

T'en as écrit 19, mais en tout cas j'aime bien ta vision du sujet. En plus, ça ferait un charmant micro-métrage commémoratif de la fête du jour :-)

Comme Ici on ne fête pas l'Armistice, tu vas me rédiger un paragraphe d'une quinzaine de lignes sur ce dicton: "A todo cerdo le llega su San Martín" (la Saint Martin, c'est le 11 novembre, jour traditionnel de la 'matanza' du cochon). Tu peux l'écrire en français ou en espagnol, dans ce ce dernier cas tu te feras aider par tes enfants si besoin :-)

Maquettes a dit…

Bonjour Anta(si je peux me permettre),est que qu'on lit "Allons z'enfants" de Gibeau à l'école aujourd'hui?
je l'ai lu il y à longtemps,j'avais une bonne raison,mon père à été enfant de troupe.
Bien sûr cela m'avait bouleversé,comme "l'année de l'éveil" aussi,de Juliet.
Peut être que ces bouquins pourraient intéresser des ados qui sont bien éloignés de ce passé...

antagonisme a dit…

M1 : Oui, je vois bien ce que tu veux dire, mais cette critique me navre. Il est vrai que je ne supportais plus les élèves (et pourtant les miens étaient privilégiés), mais je ne suis pas une vraie prof avec le feu sacré de l'enseignement. Mais il faut tout de même être juste et rappeler qu'à l'époque où le fameux certificat d'étude expédiait à la trappe tous ceux qui faisaient plus de cinq fautes d'orthographes, le niveau des colégiens et lycéens était certes élevé, mais le niveau global de la population ne l'était pas tant que cela. Les élèves de sixième ont une orthographe et une culture déplorable, mais les enfants de 11 ans éjectés hors du système, avant, n'étaient pas forcément plus performant. En revanche, enseigner aux élèves qui restaient dans le système devait être plus satisfaisant.
Pablo, je voudrais bien essayer mais j'y arrive pas je sèche et comme je ne suis pas tenue par la note et mes parents qui m'engueule je ne fais pas mes devoirs.
Maquette : J'en doute. Je ne suis plus prof, depuis juin, mais mes élèves auraient peu probablement été intéressés. Il faut dire que la majorité n'était pas de culture française, puisqu'il s'agissait d'une école à l'étranger. Disons que je les imagine mal en train de lire.

antagonisme a dit…

m1 : Par cette critique me navre je voulais dire qu'elle me fait de la peine pour mes ex-élèves, même si je la comprends puisque je la partage... Que je suis contente de ne plus être prof.

Moukmouk a dit…

Trop souvent l'école est si loin de la vie. Parmi ces enfants, il y en a surement qui ont vu des films et pourraient dire des trucs intéressants ce n'était pour l'école, pour faire des lignes dans cet univers où on est par nature inapte.

M1 a dit…

Antagonisme, même si l'enseignement (et l'éducation) restent a mon sens une vocation, je pense que c'est les élèves qui doivent entretenir, ou même allumer le feu sacré de l'enseignement. Je pense que le danger vient du fait que les parents ont tendance a tout déléguer a l'école et a avoir un rôle d'observateurs!

antagonisme a dit…

Pfff J'avais écrit un long commentaire bien, bavard, fouillis mais bon et puis le web l'a perdu. Flûte. J'ai plus le temps. Ou alors il va revenir? j'ai déjà perdu un commentaire, une fois, et plus il est revenu.