20 décembre 2007

le temps passe

Eh oui et moi je ne fais rien parce que j'ai trop de trucs qui se bousculent.
En général, fin novembre (donc là on est bien fin novembre, non?) je passais aux élèves de troisième Nuit et Brouillard.
Nous (les vieux) avons été bercés de reportages, films, romans sur le thème mais il ne semble plus être très à la mode. En France je ne sais pas ; mais dans les pays arabes pas trop.
Voilà les liens. Si vous êtes dans une période de tristesse, ne regardez pas. En revanche, si un jour vous êtes en super forme et que vous vouliez vous mettre à broyez du noir, passez directment à la seconde partie.
Ce film a toujours rendue les classes muettes ; au début ils se taisent, après avoir constaté avec dépit que c'est souvent en N&B. Puis ils regardent, accrochent doucement. La première partie les accroche, la deuxième les saisit et dans les dix dernières minutes, pendant lesquelles je quitte la salle, pour pouvoir ressurgir en toute dignité et pas en larmes à la fin, les mêmes soupirs, les mêmes cris, tous les ans. Ils réagissent tous de la même façon, les yeux fixés sur l'écran, le visage exprimant la stupéfaction et l'horreur.
Au début je les préviens que je ne parlerai pas après, parce que je ne pourrais pas ; pourquoi, madame, ne pourrez-vous pas? parce que je ne pourrais pas, c'est tout. Je vous passe ce film pour ne pas avoir à vous faire le cours, car il est plus efficace que tout ce que je pourrais dire. Tout est vrai, et souvenez-vous que seule une vraie démocratie peut nous préserver de ce que l'homme peut faire subir à l'homme. Je vous le dis depuis le début, mais maintenant vous allez voir. Et encore, même en démocratie, il faut être prudent, les Allemands avaient une démocratie jeune (bon, plutôt mal née) mais elle a vite dérapé.
Première partie.


Deuxième partie.

6 commentaires:

Maquettes a dit…

Merci Anta.

Fauvette a dit…

Merci. Je reviendrai regarder dans quelques jours...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je garde précieusement ce billet à lire et à regarder vraiment et pas vite vite avant de partir.
En attendant je te souhaite un joyeux Noël.

libertad a dit…

déjà vu, en 3ème...Je ne peux pas le regarder une autre fois.

Pablo a dit…

Je ne connaissais même pas l'existence de ce film de Resnais : dès que j'aurai une demi-heure de calme, je reviendrai ici le regarder [t'es rigolotte, toi : tu n'as pas le temps, mais tu crois que tes lecteurs en ont, eux ?! ;-) ].

Je te souhaite un excellent Solstice d'Hiver et de très Joyeuses Fêtes !

M1 a dit…

JOYEUX NOEL :)