10 octobre 2007

RAS

Avant, j'étais énervée, j'en avais marre de tout, des gens, du pays, tout.
Je voulais partir, aller n'importe où, surtout en Espagne.
Je suis en Espagne (encore que... ).
Je nage donc dans le bonheur.
Encore que : le bonheur devient vite ennuyeux.
M'ennuie-je? Non.
Mais je n'ai pas grand chose à dire aujourd'hui. Mon Dieu, ça me fait peur.
Avec un peu de chance, ça me passera.
Finalement, j'ai envie d'aller à Valparaiso (rien que le nom!!!) mais : avion + terremoto + tsunami + je suis sûre qu'il y a des cafards (il n'y en a pas dans mon immeuble). Je vais commencer par ne pas bouger, et on verra après.
Suggestion de lecture (ans rapport avec quoique ce soit, ou presque) : Le Poisson Scorpion, Nicolas Bouvier. Langue fine, ciselée, un peu trop, et il s'agit du Sri Lanka.

3 commentaires:

sophie a dit…

pour le moment pas le bout d'une antenne d'un cafard mais des cormorans, des pélicans, des colibris et des hérons somptueux...

Moukmouk a dit…

Notre premier ministre l'a dit ( pour une fois il a dit quelque chose d'intelligent) ce pays a besoin de bras, de coeur et de têtes...

d'accord il fait trop chaud l'été et trop froid l'hiver, mais pour le reste c'est pas si mal...

antagonisme a dit…

On y a pensé. On y pense toujours. Mais pas dans l'immédiat. Un ami s'est presque gelé deux doigts en déneigeant sa voiture à Montréal. Tu me diras que je chipote. Oui. Au bout d'un moment on devient capricieux. Je suppose qu'il n'y a pas de cafards.