22 mars 2007

Prof 2

Article du professeur Carbure pour les profs.
Je suis d'accord. Note au passage : moi, je suis une vilaine. Je suis démotivée, alors je ne bosse plus (que 40 heures) mais pas plus.

J'improvise tout avant d'aller en cours, ou même pendant le cours.
Aujourd'hui j'ai fait bosser les quatrièmes sur la Révolution industrielle. Pendant que je leur disais de prendre leur cahier et d'écrire le titre, je cherchais de yeux un doc, je l'ai trouvé et j'ai enchainé sur la question (Quelles sont les causes de la révolution industrielle?), je leur ai donné le numéro du doc et ils ont fait trois questions dessus, en 10 minutes (chrono).Pendant qu'ils écrivianet je cherchais les autres dics et je me faisais le cours dans la tête.
Correction, puis rebelote avec unautre doc.
Ma méthode en ce moment : je pose une grande question, puis je vais de docs en docs avec pleins de petites questions. Quand on a à peu près fait le tour de la question, je rédige un cours en bonne et due forme.
C'est pas du tout les instruc' de l'IA mais j'emmerde l'IA je suis contrat loc.
Intérêt de ma méthode :

  1. Je ne prépare rien
  2. Ils bossent.
  3. Ils rédigent.
  4. Je fais mes plans de cours pendant ce temps-là.
  5. Bon, OK mes cours ça ne décoiffe pas mais qui s'en soucie? Ceux qui m'écoutent et apprennent leurs leçons, de toute façon ça leur profite. Ils doivent tous écrire et ça ne leur fait pas de mal. Et?
J'oublie un truc important : j'essaie d'être drôle et de faire rire les élèves.

Si quelqu'un a un truc à dire, sur mes méthodes, peuvent le faire, mais pas en vocabulaire d'IUFM, je n'ai pas fait l'IUFM je ne suis pas intelligente je ne comprends pas. je ne comprends que le français normal.

1 commentaire:

Véro a dit…

Il est un peu tard pour répondre à ce message, mais bon, je viens de découvrir le site qui m'a été référé par une amie experte blogueuse. Je suis enseignante. Français langue seconde. Étrangère dans mon propre pays en plus. Je m'explique. Je viens du Québec, au Canada. J'ai déménagé à Terre Neuve, cette grosse île tout à côté de St-Pierre et Miquelon. Parfois, je rêve au véritable déracinement. Mais ça, c'est une autre histoire.

Bref, mon petit mot est pour dire que je suis bien d'accord avec la méthode d'enseignement que tu pratiques. La mienne est un peu similaire même si mes élèves sont dépendants et ne travaillent pas facilement sans mon aide.

M'enfin, si tu es curieuse, je te laisse l'adresse de mon blog où il est souvent question d'enseignement:
http://histoiredenewfies.blogspot.com/